Press "Enter" to skip to content

Sani fere telima : le groupe leader de vente et achat sur Facebook au Mali

Toute sorte de produits et services sont en vente dans le groupes « Sani féré telima » (achat et vente rapide) sur le réseau social Facebook. Créé il y a trois ans par Abdoulaye Diakité, le groupe compte aujourd’hui plus de 253 000 membres soit le numéro 1 des groupes de vente sur Facebook au Mali.

Il y a trois ans, Abdoulaye Diakité, ingénieur télécom a créé le groupe Sani fere telima avec quelques amis sur Facebook. « Un groupe conçu depuis Bamako pour l’achat l’échange et la vente rapide, simple et à bas prix des produits et services. Règle: chaque article posté doit avoir un prix inférieur au prix du marché », pouvons lire à la description du groupe. Selon initiateur, son marché virtuel permet à ses membres de vendre et d’acheter sans se déplacer.

Avec 251 812 membres, Sani fere telima est leaders des groupes de vente et achat maliens sur la plateforme de Mark Zuckerberg. Plus de 100 produits et services sont publiés tous les jours. Les contenus sont d’abord approuvés par six administrateurs. Chaque publication doit impérativement être accompagné d’un numéro de téléphone et le prix du produit. Le taux de vente est estimé 80%.

Qui parle de vente en ligne doit réfléchir à la sécurité des clients pour éviter les arnaques. Dans le groupe Sani fere telima, les publications des comptes douteux ne sont pas approuvées ainsi des services comme maraboutage, des voyants et autres. Même si jusqu’à ce jour aucun membre du groupe n’a été victime d’arnaque selon M. Diakité, il conseille tout de même les membres à plus de vigilance.

Fonctionnaires, hommes d’affaires, porteurs d’uniformes, étudiants, commerçants, chacun trouve son compte dans le groupe Sani fere. Depuis la découverte du marché virtuel, Bréhima Sogoba, journaliste, se rend rarement au marché. Il fait la plupart de ses opérations sur le groupe. Il se souvient comment il a acheté son ordinateur portable.

Pour des questions de sécurité, de professionnalisme et d’organisation, l’initiateur du groupe Sani fere telima a prevoit la création d’un site de vente. «Les produits seront classés par catégorie. Et les visiteurs trouveront facilement ce qu’ils cherchent contrairement sur Facebook où il faut passer des minutes à défiler le fil d’actualité », soutient Abdoulaye Diakité.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *